exterieure

Matériel nécessaires

- Système d'arrosage
- Des pots ( si besoin )
- Une bèche ou laboureuse, motoculteur
- Du terreau ph 5,6 ou une bonne parcelle de Terre
- Des graine
- Engrais
- Un terrain isolé




Lieu de culture


Une place de votre terrain doit être utiliser spécialement pour votre plantation. Suivant le lieu de votre terrain essayez de ne pas l'exposer à des vues indiscètes ou aux passages de chasseurs ou champignoneurs ou tout simplement voisins, nombreux sont les cannabiculteurs découvrant la disparition de leurs plants ou la visite des forces de l'ordre.

Le cannabis est originaire de l'Amérique du Sud, puis il s'est répandu sur la planète entière ( sauf les déserts, forêts tropicalles et zones polaires ), notre climat tempéré ou méditeranéen est idéal pour la plantation de cannabis même si le meilleur et bien sur, le climat subtropical. Pour une meilleur réussite le terrain doit idéalement être exposé plein sud. Le soleil et la chaleur en outdoor sont les principaux facteurs d'une bonne pousse et récolte. Il faut éviter ainsi tout lieu succeptible d'obtenir toute baisse trop importante de température en fin de récolte. Éviter tout arbre aux alentours pouvant faire de l'ombre à vos pieds.

Peu importe la qualité du sol exepté les zones sableuse, le cannabis arrive toujours à s'épanouir. Il affectionne toutefois particulièrement les terrains calcaires et azotés.

En outdoor les plants peuvent atteindre une hauteur de 7m voir plus ( sur plusieurs années ), mais dans nos région la plus part ne dépassent pas les 4m et leurs racines peuvent atteindre jusqu'à 2m de profondeur, d'où l'utilité et la nécessité de les espaçé de 2m (suivant la disponibilité) pour ne pas kil se gènes entre eux. De toute manières les pousses s'adaptent ainsi si elles ont de l'ombre à l'arière elles auront tendance à privilégié la pousse devant, si ils sont trop serrés ils grossiront moins qu'il ne grandiront. Pour finir il est possible de cultiver durant plusieurs années au même endroit sans que cela n'apauvrisse la richesse du sol.


De même pour les pots en exterieur, essayez de prendre de les placer en plein soleil !



L'arrosage

La présence du cannabiculteur est souhaitable suivant le lieu de plantation car le problème de l'outdoor c'est l'arrosage.

Différents systèmes sont possibles un système d'arrosage automatique avec un minuteur (pour une présence moins assidu du cannabiculteur) , un jéricane à l'envers avec un tshirt coincé pour un écoulement régulier mais assez restreint, une rivière assez proche pour pouvoir irriguer l'eau dans la plantation. Certains mettent de la paille ou une bache trouée autour des pieds afin d'obtenir un écoulement plus long (la paille et la bache ayant pour effet de garder l'eau et l'humiditer plus longtemps) mais aussi pour éviter tout risque de pousse de mauvaises herbes nuisant à la pousse de la plante et à la santé du cannabiculteur voulant les arracher.

Pour la fréquence d'arrosage, meme principe que pour l'indoor, arrosez des que la terre devient seche jusqu a 10 cm de profondeur, plantez un doigt pour vérifier, en moyenne, arrosez tous les 2 jours !
Et evitez de noyer la plante, ca sera mieux pour elle.



Préparations avant mise en terre


Préparation du terrain :
Il est conseillé de labourer la terre suivant l'état de votre terrain, seulement cette action met en évidence considérablement vos plantations, par le bruit de la machine(laboureuse, motoculteur) ou l'outil utilisé(bèche, bécu), mais aussi par la vu d'un terrain de nouveau entretenu après plusieurs siècles de laissé aller. Mais le principal est de mélanger la terre avec du terrau afin d'acquérir une terre meuble ou la plante pourra facilement se développer.
Faire ensuite des trous de 10 15 cm de diamêtre avec un espacement de plus ou moins 2m.

Préparation des pousses :
Comme en indoor il faut d'abord faire germer vos graines, pour ensuite les disposer dans des pots de 10 15cm de diamêtre, pour que les pousses atteignent une taille idéale entre 10 et 20cm. Ensuite vous n'avez plus qu'à les planter sur votre terrain préalablement préparer. Dès la mise en terre il faut arroser abondament sans inonder.



Périodes

Le cannabis est une plante dont le cycle de vie dure une année en conditions naturelles, mais le cycle exacte et d'environ de mars à octobre nous pouvons le diviser en 4 périodes:

- la période de germination
- la période de croissance
- la période de floraison
- la période de récolte

La période de germination :

Cette période peut débuter mi mars suivant les régions et le climat qui y règne, mais il est conseiller quelle commence après la fin de l'hiver. Mais bon les jeunes pousse étant élaborées chez soi elles ne risques rien.
Différentes méthodes pour faire germer une graine sont présentes dans ce

La période de croissance :

Nous sommes maintenant fin avril début mai(au plu tard) du moins dès que les pousses ont atteint une taille entre 10 et 20cm nous pouvons les planter dans les trous préalablement creusé. Dès la mise en terre il faut arroser abondament sans inonder. Les jeunes plants ont besoin de beaucoup d'eau et un arrosage quotidien est nécessaire. Maintenant ils vont pouvoir se développer dans un terrain idéal.

La période de floraison :

Cette période peut être divisé en deux :
La période de pré floraison et celle de floraison.
La période préfloraison apparait généralement début ou mi août. Le sexe des plantes sont annoncés. Il faut savoir que la présence d'un mal peu endommager tout une culture donc il faut être vigilant. Un mal peut poliniser toutes récoltes alentour à plus de 5km. Les femelles étant ce qui nous intéressent il est conseillé de couper les males pour ne pas se retrouver avec des centaines de graines. Il est conseillé d'enlever toute les grosses feuilles du tronc et d'enlever la plus part des branches inférieures, celle-ci n'ayant pas assez de lumière pour développer des têtes assez grosses elles risque de prendre l'énergie de la plante plutôt au lieu de monter jusqu'aux branches supérieures ayant les futures têtes
La période de floraison débute mi août fin août (même début septembre) les plants si ils n'ont subit aucune taille doivent atteindre 2m ou plus et si le travail a été bien fait il ne reste que des femelles qui ne cesse de produire des pistils.

La période de récolte :

Nous sommes fin septembre ou fin octobre. Tout cela va dépendre de l'allure des têtes et du temps de votre région il faut éviter tout intempérie lors de la phase de reproduction et de récolte, sous peine de voir sa récolte envahit par la pouriture . Il est recommender en fin de floraison de faire une légère manucureenlever les grosses feuilles et et celles qui sont jaunes.Les têtes doivent être aux 2/3 brunes et les trichomes doivent être opaques, une odeur importante s'en dégage et elles sont résineuses. Là il n'y a plus qu'à couper le pieds à la base et se lancer dans une séance de manucure et enlever un maximum de feuilles. Une fois les têtes dégagées il faut la mettre la tête en bas dans un endroit sec sombre et ventilé si le plafond n'es pas assez grand il faudra couper les branches pour elles aussi leur mettre la tête à l'envers.



Engrais

Pour l'engrais, je vous conseille les memes engrais que pour la culture interieure, je vous copie donc le paragraphe sur l'engrais :

L'apport d'engrais sera important pour la vigueur de votre plante, toutes fois, respectez le dosage indiqué sur les flacons, vous pouvez même diluer un petit peu plus, un surdosage mettra tout vos efforts en échec car la plante " grillera " rapidement par overdose, espacez les arrosages en apport d'engrais, par exemple : 1 arrosage avec engrais, 1 ou 2 arrosages sans.
Sur tout flacon d'engrais est spécifié une référence NPK, le N correspond à l'azote (nitrogène), P correspond au phosphore et K au potassium. Après, ce sigle est suivit de 3 chiffres, ce sont les indices, par exemple : NPK 3-6-6 cela signifie que l'engrais contient 3% d'azote, 6% de phosphore et 6% de potassium.

L'arrosage :


Veillez à ce que l'eau de trop plein ne stagne pas dans la soucoupe sous le pot. Si vous arrosez trop, vous verrez des taches marron apparaître au bout des feuilles et les premières feuilles jauniront.
Notre plante aura des besoins différents suivant ses étapes de croissance, celles-ci sont composées de 3 étapes :
La première : la germination,
la deuxième : la phase végétative (pousse),
la troisième : la phase reproductive (floraison).
Lors de la mise en terre de la plante, après l'avoir arrosé la première fois avec de l'eau simple, on l'arrosera avec de l'engrais NPK 3-8-7 car notre plante aura besoin de phosphore pour développer son système de racines. Un arrosage enrichi espacé d'un arrosage simple.
On l'arrosera de la sorte jusque l'apparition d'un deuxième étage de feuilles (sans compté les 2 petites feuilles rondes des restes de graine).

Phase de germination :

Ensuite on entame la phase végétative, on enrichira avec de l'engrais NPK 4-1-5 et on l'arrêtera 2 semaines avant le déclenchement de la floraison.
Lors de la floraison, la plante aura de nouveau de forts besoins en phosphore (P), par contre,
le taux d'azote (N) doit être le plus bas possible, trouver un engrais NPK 0-4-8 serait parfait.
(arrêter l'apport 1 semaine avant la récolte). L'idéal est d'acheter un engrais spécialement conçut pour notre plante pour la pousse et pour la floraison.
(Rappel : Un excès d'engrais ne peut faire aucun bien a votre plante RESPECTEZ LES DOSES INDIQUEES, voir diluer plus pour les engrais très forts (30-10-10))

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site